Ca va vous?

AttentionWhore

Eh beh, l’envie de me montrer régulier par ici a pris un sacré coup. D’ailleurs mon moral aussi, merci infiniment le confinement.

La situation a provoqué pas mal de changement ici. Etant aide soignant intérimaire, je me suis retrouvé avec une sollicitation quasi nulle. Depuis le 6 mars, je n’ai bossé qu’une seule fois du fait que beaucoup d’unités se sont retrouvées fermées. Tout ce qui concerne la chirurgie tourne au ralenti et donc pas de convalescence CQFD. Bref, le professionnel est tout pourri.

Père de famille à plein temps est une chose peu désagréable. Vivant à la campagne, avec maison et grand jardin, je ne suis pas à plaindre. Oh non, mes amis vivant à (INSERER ICI UNE VILLE) m’ont bien fait comprendre que je devais me taire, eux confinés dans 20m carrés et dont la seule bouffée d’air (im)pur(e) est prise, depuis une fenêtre où quand il faut réaprovisionner le garde manger.

Depuis mes terres de Haute Savoie, je jouis d’une liberté de mouvement avec une météo plus que coopérante (ndr: il pleut à l’instant). Seulement malgré beaucoup d’avantages, il y a tout de même l’envie de râler. Râler parce qu’on ne peut pas aller en montagne se dégourdir les jambes, profiter du lac Léman et de ses couleurs printanières ou même aller s’équiper pour faire du sport. Il faut rester sérieux et oublier les intentions d’évasion.

A force d’entretenir maison, jardin, voiture, il ne reste plus vraiment grand chose à faire. Les tours de vélo du fiston se ressemblent tous, les jours se suivent et ne varient pas. Et puis il faut dire que du haut de ses 2 ans, la soif d’exploration n’est que très peu satisfaite. Impossible d’exploiter pleinement toute cette énergie qui épuise chaque parent.

Frustration, ennui et répétition sont des maître mots dans mon confinement. Petit à petit, l’absence d’épanouissement professionnel et donc baisse de moral, a déteint sur les agréables moments de la vie à trois. Les journées sont rythmées par les repas, et j’en viens à demander si pour apporter un peu d’originalité, il ne faudrait pas inverser ces moments là. Je me verrai bien commencer le matin par le dîner et aller me coucher avec un petit déjeuner.

J’avoue que c’est là où mon cerveau a craqué le premier, l’alimentation. Malgré beaucoup d’efforts pour varier les plaisirs et manger relativement sainement, il manque beaucoup trop de choses entre chacun de ces repas.

Même si nous ne sommes pas tous égaux face à ce confinement sur bien des points, il ne fait aucun doute que l’ennui est là et pour beaucoup. Rattraper son retard sur des jeux vidéo, des séries, des films est quelque chose de sympathique mais ça manque de pause en plein air.

Malgré tout cela, je trouve que cette période est propice à la créativité. Internet prouve toute son utilité une fois de plus.

2020 est peut être une année charnière, un tournant dont tout le monde avait besoin. Enfin pour mon cas c’est certain. J’ai enfin eu le déclic tant attendu concernant ma forme physique, mon envie de créer etc.

En fait, l’ennui et la détresse sont peut être de formidables catalyseurs pour aller mieux par la suite.

On fera un bilan d’ici quelques semaines.

Prenez soin de vous.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s